Accueil / Histoire, évènements / 17ième siècle / Epidémie peste 1634

Epidémie peste 1634

Un médecin de peste – Gravure du XVIIe, Wikipédia

https://1.bp.blogspot.com/-iNGY-Qcjh_M/V0gltrm4lcI/AAAAAAAAAe0/OdbiVMclvLkzCRJixzW7Ei9hJ7hQ-ulWACLcB/s1600/m%25C3%25A9decin%2Bpeste.png

La courbe d’évolution des sépultures de la paroisse de Bourg-Pol présente une forte croissance en 1634 : 171 enterrements sont inscrits sur le registre des sépultures alors que durant les 20 années précédentes les statistiques sont inférieures à 40 décès. Plus précisément, ce sont lors des mois de juillet et août que la très grande majorité des décès (136) est enregistrée.

La lecture du registre des sépultures, tenu par les prêtres, nous apprend qu’une épidémie de peste sévit sur la paroisse.

Quelques années plus tard, 1637, de nombreux décès porteront la mention “mort de la contagion” sans préciser si il s’agit à nouveau de la peste.

https://4.bp.blogspot.com/-KAoFGbpm9kY/V0gnNvdecGI/AAAAAAAAAfA/3g2s1sMG5cYi5735k0r8LoPvAbmXQYibACLcB/s1600/D%25C3%25A9c%25C3%25A8s%2B17e%2BMuzillac.JPG

https://3.bp.blogspot.com/-CyQtSqwur0g/V0ctltam_hI/AAAAAAAAAek/QNI335Wd9ZkxBP97NfDehreqYoehmhAsQCLcB/s1600/1634%2BD3.jpg

Une page du registre des sépultures de Bourg-Pol-Muzillac, été 1634 (ADM en ligne)

Comme on peut le constater en parcourant cette page du registre de sépultures, le prêtre ne prend plus le temps de mentionner les noms de toutes les personnes décédées mais il nomme le “chef de famille” et y ajoute les liens l’unissant aux autres morts de la même famille voire de la même ferme : ” et sa femme“, ” et ses enfants“, “ serviteur“, ….
A cette époque les corps étaient inhumés dans les églises mais, sans doute pour endiguer l’épidémie, le prêtre prend la décision d’enterrer les défunts à l’extérieur, dans le cimetière.

Transcription :

Le troiziesme jour de juillet 1634 fut enterré

et inhumé en l’eglise parroisialle de bourg paulle
Muac la seconde fille de Mahé Jannot
et la première fut enterrée quatre ou cinq devant
dans la mesme eglise morte de la peste
tous le reste fut enterré au cimetière
scavoir Mahé Jannot et Guillemette Bertho sa
famme et deux enfants, un fils et fille a Yves
Suillegoudre, Jacques Bretaigne et ses fils, deux
filles et la pasture de Jan Le Goff, la fille de
Pierre Le Barillec serviteur et servante, un fils à
Guichec la servante de Sereac, la famme du
Jallé Jan Le Boulyo serviteur pasture et le jeune
Jallé, Jan Pellaud son fils deux douaraines
Gilles Estienne sa femme et deux fills
quatre filles et fils à Gilles Bourebenn Jan Le
Rouxeau famme et fille, Jan Le Gal femme
et six enfants, Yves Jego et deux filles, Jan
Savary et six enfants, La Bretonne, La Guenec
et sa fille, Le 30 juillet mire Guilla[ume] Le
Pinuizic subcuré, la douairaine du Jan, Jan
L’ancien, deux enfant à Allain Vittel, la famme
de Philippe Bertho, la fille de Boterff de
Botveil, Le 2 d’aoust un enfant a Pierre Commelin
Le 3 Jacques Curiau et Jullien Guyot, Le
5 Julien La Sant, Le 6 la fille de Jan Savary
Le 9 le fils su Rouxeau, Maury Jego, Le 8
la famme de L’Ancien, la mère de Julien
Guyot, la fille d’Yves Jego ….

Sources : ADM registre des sépultures de la paroisse, Wikipédia

D'autres articles dans cette catégorie

Coup de palle mortel 1638

Tué d’un coup de palle ! “Le quatorziesme jour de may mil six cents trente huict fust enterré et inhumé en l’église parroisiale de bourg paulle [...]

Lire la suite