Accueil / Histoire, évènements / 20ième siècle / Inventaire 1906

Inventaire 1906

« L’an 1906, le trente janvier à une heure du soir, en présence de M.M. Dunebrouck, curé doyen de Muzillac et M. Le Roux Jean maréchal ferrant, receveur du bureau des marguilliers de la fabrique de l’Eglise Paroissiale de Muzillac.

Monsieur DUNEBROUK, curé doyen de Muzillac en 1906

Nous, soussigné Allo, Receveur des Domaines à Muzillac, dûment commissionné et assermenté, spécialement délégué par monsieur le Directeur des Douanes à Vannes, avons procédé, ainsi qu’il suit, à l’inventaire descriptif et estimatif des biens de toute nature détenus par la Fabrique de Muzillac.

Au début des opérations, M. le Curé et les membres du bureau des marguilliers ont fait la protestation suivante qu’ils nous ont prié d’insérer en tête du Procès verbal d’inventaire. « Nous soussignés Curé doyen et les membres du Conseil de fabrique de la paroisse de Muzillac protestons avec toute notre énergie contre l’inventaire qui va être fait et violation des droits imprescriptibles des lois de l’Eglise catholique en conséquence nous réservons absolument les droits de l’Eglise tant sur l’Eglise paroissiale que sur le mobilier et les biens quels qu’ils soient dont l’administration nous a été confiée. Nous déclarons ne vouloir coopérer en rien à l’inventaire ni à l’estimation des objets qui sera annexé. Nous demandons à insérer au procès verbal de la présente protestation dont l’original est ci-annexé ».

Après quoi nous avons procédé comme suit à l’inventaire prescrit par la loi du 9 décembre 1905 dans l’Eglise paroissiale de Muzillac. »


La liste des biens répertoriés et estimés est exhaustive : retable,  statues, tableaux, autels, chandeliers et candélabres, croix, lampes, horloge, balustrade, stalles, chaire à prêcher, bancs, tabourets, chaises, confessionnaux, les trois cloches dont la plus lourde pèse 705 kg, crédences, les 14 stations du chemin de croix (gravures colorées encadrées de bois doré), armoires et commodes , graduel et vespéral, missels et rituels, fonds baptismaux, vases sacrés, calices, ciboires, burettes, ostensoirs, croix et bannières de processions, encensoirs, aspersoirs, navettes, ornements (chasubles, chapes, étoles, aubes), tapis, services mortuaires,  les immeubles (maisons, terres et fondations).

Parmi les tableaux, on note : « Un grand tableau Christ en croix donné par la Reine Amélie, déposé dans l’Eglise et appartenant à la Commune ».

Le receveur ayant demandé à M. Dunebrouck curé présent à l’opération de vouloir lui ouvrir le tabernacle, ce dernier lui a répondu qu’il ne pouvait le faire. Il a déclaré alors que le tabernacle contenait un ciboire avec hosties. Le présent inventaire et le classement qu’il comporte sont établis sous droits et moyens de l’Etat et des parties réservées. M.M. Dunebrouck, curé doyen, et M. Le Roux, président du bureau des marguilliers, requis par nous de déclarer qu’à leur connaissance  il n’existe pas d’autres biens susceptibles d’être inventoriés que ceux portés au présent procès verbal  ont fait la dite déclaration.

Un tableau exposé au presbytère.

En conséquence, nous avons clos le présent inventaire contenant huit rôles et un renvoi  le trente janvier 1906 à cinq heures et demie du soir, et après lecture faite nous l’avons signé seul, les comparants ayant refusé de le revêtir de leur signature. »

Dans la foulée, à six heures du soir, le Receveur des Domaines établira l’inventaire, néant, des biens appartenant à la mense(1) curiale.

(1) biens appartenant au curé

D'autres articles dans cette catégorie

L’école des Poulpikans

L’école primaire publique de Muzillac devient l’Ecole des Poulpikans en 1997. Parmi les propositions des parents et des enseignants, le conseil municipal a choisi le nom [...]

Lire la suite

La semaine des noces

Les jeunes gens pouvaient se rencontrer lors des grands travaux agricoles, lors des mariages ou simplement à la sortie des messes en se donnant rendez-vous l’après-midi [...]

Lire la suite