Accueil / Loisirs / Sports, Associations / Du ping au tennis de table à Muzillac

Du ping au tennis de table à Muzillac

Les années 50… le divertissement.

1948 !! monsieur et madame Doucet rachètent le café res- taurant sis au 18 place de l’Hôtel de Ville (hier : « La Vieille Auberge », aujourd’hui : « Les fontaines », place Saint-Julien). La grande salle permet d’accueillir sans problème, une table de ping-pong autour de laquelle les joueurs se défoulent en début de soirée, après leur journée de travail. Il y a là, des artisans, des commerçants, des médecins et des chefs d’entreprises… Joseph Guillotin, René Tulépo, Georges Le Gouëff, Georges Thibault, Thérèse et Albert Touche, Yves Gacougnolle, Pierre (Fanch) Le Failler et parfois leurs progénitures ainsi que les maîtres de maison avec leurs jeunes enfants en ce début des années 50 : Martine et Jean-Lou Doucet. Les joueurs ne se prennent pas au sérieux et l’on déroule les parties en 2 sets gagnants et 21 points à l’aide de raquettes « antédiluviennes » aux yeux des sportifs d’aujourd’hui ; en simple, en double et double-mixte, mais aussi lors de tournantes endiablées. Il n’y a pas encore de club pour ce « sport » à Muzillac plutôt perçu comme un excellent « divertissement ».

Les années 60… premiers essais.

Au début des années 60, il n’y a pas de collège à Muzillac et les jeunes, désireux de poursuivre des études, vont en pension ou en demi-pension à Ploërmel, à Redon ou à Vannes. Certains d’entre eux découvrent la compétition dans des disciplines sportives pas ou peu pratiquées à Muzillac : le basket, le tennis, le tennis de table, l’escrime, le volley… Georges Thibault n’a pas renoncé au « ping » et va le relancer dans un lieu qui restera mythique pour les acharnés de ce nouveau sport : « La salle des fêtes » aujourd’hui salle Adélaïde. En effet, les enfants du bourg, peuvent s’y rendre très facilement à pied ou en vélo. Le plancher de cette salle est un parquet ciré plus adapté à la danse qu’au jeu de ping-pong !! Pourtant, les jeunes s’y adaptent très vite et avec l’aide de Georges Thibault organisent plu- sieurs tournois tout au long des années 60.

Les années 70…création du club

Un nouveau pas sera franchi au milieu des années 70 avec Henri Le Vaillant, Rémy Touche et Adrien Van Haaster. Tout d’abord, après une année de rodage en 1974, un tournoi est organisé à la salle des fêtes le 2 août 1975. Ouest-France écrit alors : « …40 engagés s’étaient présentés lors du tirage au sort. Les entraînements de la section ping-pong ont lieu tous les mardis et jeudis de 20h à 23h ».

D'autres articles dans cette catégorie