Accueil / Personnages / Carnets de voyage / Un duc de Bretagne à Muzillac

Un duc de Bretagne à Muzillac

C’est peut-être l’un des éperons du duc, retrouvé lors d’une fouille dans l’étang de Penmur au début du XXe siècle et daté du moyen-âge, qui est conservé au musée des Beaux-Arts de Vannes.

Jean V dit le Sage1 est né le 24 décembre 1389 au château de l’Hermine à Vannes et décédé le 29 août 1442, au manoir de la Touche près de Nantes. Fils du duc Jean IV et de sa troisième épouse Jeanne de Navarre, il fut duc de Bretagne de 1399 à 1442. Il épousa à Paris le 19 septembre 1396 Jeanne de France (1391 † 1433), fille de Charles VI de France. Deux de ses fils, François (1414, + 1450) et Pierre (1418, + 1457) furent également ducs de Bretagne. Bien que sous Jean V, la Chambre des comptes siège habituellement à Vannes, on trouve parfois le duc en résidence dans d’autres villes. Ses lettres et mandements précisent sa présence à Muzillac à plusieurs reprises :

• le 7 août 1432 : mandat de 2 500 livres à Jacques Bonenffant pour reconstruire le PlessisGuérif brûlé pendant la guerre ;

• le 8 janvier 1434 : anoblissement et franchise de Pierre Dorel, Jehan de Musillac est présent ;

• le 3 février 1441 : anoblissement et franchise pour Jean Champion « natiff de Normandie, a present demourant à Foulgeres… »

• le 29 mai 1441 : Lettres d’anoblissement et de franchise de fouages, guets et gardes en faveur du maître paludier des marais dépendants de l’abbaye de Prières au terroir de Guérande ;

• le 1er décembre 1441 : franchise de fouages pour Jean le Bastard « considerans les bons services que nous a faiz és temps passez nostre subgit Jehan le Bastart [de Karantoir], tant ou fait de noz guerres que autrement…»

• le 3 décembre 1441 : franchise de fouages pour les abbés de Prières. Son ancêtre Jean II, duc de Bretagne de 1286 à 1305, a lui aussi résidé occasionnellement à Muzillac : le 1er juillet 1298, il écrit à « Pemur jouste Meseillac » une lettre confirmant la vente de terres par son père Jean Ier

(1) Certains historiens, prenant en compte le règne de Jean de Montfort, le désignent sous le nom de Jean VI

Le sceau de Jean V

D'autres articles dans cette catégorie

Carnet de voyage Pitre-Chevalier

Le « Musée des familles », sous-titré « Lectures du soir », est une revue française semestrielle illustrée, d’obédience catholique et bourgeoise, fondée en octobre 1833. [...]

Lire la suite