Accueil / Histoire, évènements / 20ième siècle / Une idylle en 1908

Une idylle en 1908

https://2.bp.blogspot.com/-gIQYbEH9n2I/WEQNcRptLMI/AAAAAAAAAw4/yyYMjAC7ZYszzWguXLJvmogVQRQ4v0w5ACLcB/s1600/num%25C3%25A9risation0003.jpg
« Une idylle – Mariés de 69 et 74 ans. »
Carte postale de l’éditeur Chalain. Cliché Rivière.

Le thème du mariage a fait l’objet de nombreuses cartes postales au début du XXe siècle.

Parmi elles celle des « vieux-jeunes » mariés de Muzillac fait partie des plus insolites.

En balayant les registres de mariages de la ville on trouve une union qui semble correspondre à la légende.

https://2.bp.blogspot.com/-awSBPOn7ENQ/WEQTjlGgKhI/AAAAAAAAAxM/8uzy5NliOhQe8u1GqXBvMY5uzSrZs9E7ACLcB/s1600/Mariage%2BDAGAUD%2BBORDEAUX.JPG

Le mardi 11 février 1908 Sixte Marie DAGAUD, âgé de 72 ans, ancien charpentier, épouse Pauline BORDEAUX, âgée de 66 ans, domestique au Rohec.

Sixte est né le 8 juin 1835 à Noyal-Muzillac fils de François, scieur de long à Brulis,  et Perrine BROHAN.
Avant cette union tardive, il s’est déjà marié deux fois.

Le 15 octobre 1862 à Noyal-Muzillac avec Marie LE PERDREL (° 23/01/1831,+ 23/02/1896). Sixte est alors domestique à Bourgerel en Noyal. Le couple aura 6 enfants.
Puis le 23 juillet 1900 toujours à Noyal-Muzillac avec Jeanne GUILLOTIN. Sa deuxième épouse décède le 15 décembre 1907 à Muzillac. Sixte est devenu scieur de long à Brulis en Noyal comme son père.
Pauline BORDEAUX est née le 21 mai 1841 à Lorient de parents inconnus: elle a été trouvée à la porte de l’hospice « avec deux chemises, un lange de toile, un mauvais morceau de couverture de laine blanche pour maillot, un morceau de basin blanc sur sa tête, trois bonnets… » . Elle meurt à Muzillac le 4 janvier 1910.

Sources :
– Carte postale collection privée
– ADM : registres de l’état-civil de Muzillac et de Lorient.

D'autres articles dans cette catégorie

L’école des Poulpikans

L’école primaire publique de Muzillac devient l’Ecole des Poulpikans en 1997. Parmi les propositions des parents et des enseignants, le conseil municipal a choisi le nom [...]

Lire la suite